Shinbo Minami

  • Le mangaka Minami Shinbô dit avoir emprunté le cerveau d'un chat pour écrire ces vingt-six haïkus, avec l'ambition que cette vision féline du monde provoque chez son lecteur une forte commotion affective et intellectuelle.
    Un chat nonchalant, chapardeur, libre, cultivé et plein d'humour... Certains poèmes sont des clins d'oeil à l'histoire littéraire du Japon, le romancier Sôseki ou le poète Bashô.
    Images et textes se répondent, et on referme ce livre en se laissant envahir par le désir de devenir soi-même chat...

    1 autre édition :

  • Le célèbre illustrateur japonais Minabi Shinbô dit avoir emprunté le cerveau d'un chat pour écrire ces vingt-six haïkus. Un chat nonchalant, libre, cultivé et plein d'humour.
    On referme ce livre en se laissant envahir par le désir de devenir soi-même chat...

  • Après les Haïkus du chat (paru en mai 2015), le génial illustrateur japonais Minami Shinbô se met au diapason de 28 haïkus de Sôseki. 28 chefs-d'oeuvre d'humour parfois potache, mais le plus souvent lettré, philosophique et mystique. Minami Shinbô dessine pêle-même un bonze, une poupée impériale, un Lao-Tseu, un cheval qui défèque, une concubine chinoise, le tout s'élargissant sur des Montagnes Célestes...

empty